Trait-d'Union

Toufik Lemoufek expose une quarantaine de ses plus beaux clichés de la faune des Aurès

Le photographe animalier Toufik Lemoufek expose, à partir de samedi dans la salle Batna-Lumières, 42 de ses plus beaux clichés de la faune de la région des Aurès.

La manifestation qui se poursuivra jusqu’au 31 décembre en cours invite le public à découvrir certaines des espèces faunistiques de la région de Batna parmi les plus discrètes et les plus difficiles à observer dans la nature, notamment la vipère à cornes, le loup doré, le renard roux, l’hyène rayée et le fugace migrateur faucon kobez au plumage bleu-nuit.

Pour cet artiste, le plus cher à son cœur parmi ces clichés reste incontestablement celui des deux renardeaux roux se chamaillant qu’il a passé quatre mois entiers à observer depuis qu’ils ont fait leurs premiers pas en dehors du terrier familial en 2017 sur les hauteurs de la région de Timgad.

Passionné de la photographie animalière depuis 2015, Toufik Lemoufek est probablement le premier photographe animalier en Algérie à photographier, en novembre passé, la fauvette sarde, un petit passereau migrateur très discret des îles méditerranéennes.

Cette observation documentée par des photographies a été réalisée sur le mont Metlili, à 60 km au Sud de la ville de Batna, par ce même artiste et El Eulmi Benmokhtar, également photographe naturaliste.

Toufik Lemoufek et El Eulmi Benmokhtar sont tous les deux membres du collectif Nat-Aurès dédié exclusivement à la photographie naturaliste, créé en 2016 avec Raouf Guechi, Said Fritas, Adel Bechkit, Habib Boultif et Tarek Daani.

Par leurs photographies et leurs pages respectives sur les réseaux sociaux, ces amoureux de la nature participent à faire connaitre la richesse faunistique et floristique de la région des Aurès et à sensibiliser à sa protection.

Cette exposition est la seconde de Toufik Lemoufek, après une première manifestation du genre organisée en février 2019 à la maison de la culture Mohamed Laïd Al Khalifa.

Auteur

Suivez-nous sur les réseaux sociaux: