Trait-d'Union

Noura Fa… (Poème)

...

Elle pleut sur mes yeux,

Errant, seul,

Je regarde partout

Se souvenir

De tous les rendez-vous,

Ces bécots d’invisibilité,

Ces rires nocturnes

Sous ces lampes

Qui éclairent toutes

Les rues de ma poésie.

L’ennui d’après-midi,

La pluie des minuits.

Le téléphone sonne,

Elle met ses vêtements préférés

Elle court, souriante,

Elle accélère ses pas,

Elle ignore ses dieux,

Sa prière et son voile

Pour rencontrer ce cœur

Ce coin abandonné.

Le ciel est nuageux

Ce matin,

On dirait qu’un ange

A ôté mon voile,

Me vois-tu marcher,

Je n’ai pas l’impression

D’avoir l’esprit ailleurs,

J’ignore juste tout

Ce qui m’entoure

Même ces yeux ouverts

Des fenêtres et des restaurants,

Je les ignore.

Savez-vous,

Ce qui me rend plus heureux ?

Pas sa fidélité pour moi,

Pas sa beauté

Je les ignore,

Je marche,

Je sais où je vais,

J’ignore vos yeux passants

Ne me regardez pas,

Ne me demandez pas,

Non, non, ne pensez pas,

J’ignore tout autour de moi,

Je sais où aller,

Je marche rencontrer

L’ange.

Essaid Manssouri. Poète Marocain

Auteur

Suivez-nous sur les réseaux sociaux: