Trait-d'Union

La Mecque des révolutionnaires

..

Je vais faire de la vérité une idole, je suis désolé,

Vous avez abîmé ce papier bristol, vous l’avez isolé,

Il me fait fondre à travers une fierté, via mes ancêtres,

Je remercie Dieu de l’avoir mérité, mon chef d’orchestre,

Je pleure, je dessine mes larmes avec une gorgée d’encre,

En pensant à cette révolution qui devait me dépendre,

Je consacre ma vie, mes mots à ma patrie à coup sûr,

« Un seul héros, le peuple », c’est ce que je murmure,

L’Algérie ; c’est le mot, le monde qui a failli exploser ma plume,

À la demande d’Abane, Moufdi a composé le plus beau des hymnes,

Écrit avec son sang sur les murs de la cellule soixante-neuf,

On jure par le serment, à ce qu’il parait, on ne joue pas au bluff,

Nous jurons par les tempêtes dévastatrices abattues sur nous,

Cent trente-deux ans de révoltes, c’est ce qui nous a rendu les plus fous,

Le peuple ne demande pas d’excuses, il ne vous pardonnera jamais,

La gloire vaut mille fois plus que la ruse, c’est Ben M’hidi qui l’a présumé,

Soixante ans d’indépendance, et on écrit encore notre plus belle histoire,

La correspondance, le cinq juillet 1962, c’était la plus chère des œuvres d’art,

Vous avez creusé nos tombes, étouffé nos vaisseaux sanguins,

C’est ce qu’il nous incombe, ne plus jamais vous serrez la main,

Une plume qui s’est mise en colère, et qui arrive enfin à la morale,

J’écris de tout mon cœur, je garderai à vie la première balle,

Celle de mon amour fatal, à mon pays natal …

Par Ilies HASSAB

Poète, slameur et chroniqueur indépendant, après son parcours mathématique, il intègre l’école nationale polytechnique d’Oran où il a eu son concours d’accès aux grandes écoles nationales afin de se spécialiser en ingénierie et management des systèmes d’information. Membre au club scientifique Muhandis, il a été choisi comme étant chef de projet au Salon de l’étudiant Khotwa et des nouvelles perspectives.

Auteur

Suivez-nous sur les réseaux sociaux: