Trait-d'Union

En hommage au Pr Hadj Miliani : Des journées littéraires du 8 au 24 décembre

La 1re édition des Journées littéraires d'Oran, baptisées «l'Etre écrivain.e», prévue du 8 au 24 décembre prochains seront en hommage au défunt Professeur Hadj Miliani.

Selon les organisateurs de ces journées, c’est «à la veille de son tragique départ, dans une discussion à bâtons rompus, que Hadj Miliani faisait part de son vœu le plus cher : l’organisation du Salon local du livre à Oran et qui serait à l’origine de mouvements littéraires et participerait à la construction d’un statut de l’écrivain.e notamment lorsque celui ou celle-ci est nouvellement entrant dans le champ littéraire.» Et c’est en réponse à son rêve que «nous nous appuyons, en son Hommage, pour organiser aujourd’hui cet événement «Journées littéraires» que nous espérons être à la hauteur de ses aspirations», souligne-t-on.Les objectifs assignés à ces journées, précise-t-on par ailleurs, sont de contribuer à la construction de «l’Etre écrivain (e)», faire rencontrer de jeunes écrivain.e.s avec des auteur.e.s chevronné.e.s, œuvrer et faciliter la rencontre entre auteur.e.s et maisons d’édition, créer une dynamique littéraire qui englobera l’écriture, l’édition, la distribution, la lecture, la recherche et l’art de la lecture, à voix haute, permettre à des intellectuel. le.s de confronter leurs idées dans les domaines de la littérature écrite et orale, dans le domaine du patrimoine matériel et immatériel et autres liés à cet évènement.

Et de préciser enfin : «Ces Journées littéraires en hommage à Hadj Miliani» nous les voulons comme un espace dédié à la monstration de l’Art d’écrire, d’apprentissage de l’écriture pour donner envie aux jeunes de devenir écrivain.e car pour nous l’acte «d’écrire» et l’acte «de lire» sont les symboles premiers de l’acte citoyen.ne.»

Au programme, une série de conférences avec des chercheurs, auteurs, éditeurs et libraires, des présentations d’œuvres littéraires et ventes-dédicaces, des ateliers d’écriture, de lecture à voix haute, des activités artistiques et culturelles et une ballade, à Sidi El Houari, sur les traces de Hadj Miliani.

Par : Houari Barti

Paru in : lequotidien-oran.com

Auteur

Suivez-nous sur les réseaux sociaux: