Trait-d'Union Magazine

Cinémathèque algérienne : Projection de «Body + Art»

«Body + Art», 73 mn, est un documentaire sur l’art contemporain international réalisé par Fatma Zohra Zamoum entre 2006 et 2019 dont le synopsis est comme suit:«En 1965 Gunter Brus fait une performance intitulée ‘’The Vienna Walk » dans les rues de Vienne et il est arrêté par la police.

Un retour avec lui sur la performance, mais aussi avec Peter Weibel, Eva BaduraTriska et Yves Michaud Une opportunité de revenir sur l’art dit ‘’de performance » des années 60 et 70 en Autriche et en Allemagne et de comprendre pourquoi et comment ces artistes ont utilisé leur propre corps dans le contexte particulier de l’héritage post- nazi.» La réalisatrice nous fait savoir que la réalisation et la production du film ont duré 13 ans, entre la rencontre avec Gunter Brus en 2006 et la finalisation du film en 2019. Cela n’est pas dû uniquement à l’absence de financements de production mais aussi à la difficulté d’obtenir les archives d’artistes nécessaires au film et autres problèmes de production et de coproduction. Puis la Covid-19 a ralenti la visibilité du film, alors même que certains aspects thématiques et théoriques du documentaire, autour du corps, pourraient être d’actualité en ces temps de crise sanitaire mondiale. Le film sera projeté ainsi en présence de la réalisatrice en avant-première nationale, et ce, le 15 janvier 2022 à 18h à la cinémathèque d’Alger. La sortie en salle d’Alger se fera dès le lendemain, le 16 janvier 2022 (voir programme de la cinémathèque d’Alger), celle dans les autres salles du réseau Cinémathèque: Béjaïa, Tizi Ouzou, Sidi Bel Abbès, Oran, Tlemcen, Annaba et Batna, se fera dans les semaines suivantes (voir programme des salles en question).

À noter que Fatma Zohra Zamoum, a fait ses études à l’école des beaux-arts d’Alger (1985-1988), puis en histoire de l’art à Paris 1 Sorbonne (du Z et Compagnie Productions 2, Deug jusqu’au Dea avec spécialisation en art contemporain entre 1989-1995). Sa connaissance ou expertise, en histoire de l’art s’est exprimée par le passé dans l’organisation d’expositions, l’enseignement en université et l’écriture de textes pour les artistes, mais peu au cinéma. «Nous espérons que ce film apportera au spectateur une connaissance de l’art de Gunter Brus, Peter Weibel, Joseph Beuys et d’autres, apportera des informations sur le statut de l’art et des oeuvres dans les années 60 et 70 en Europe, mais aussi offrira des réflexions utiles sur la notion de corps physique, social et politique par temps de pandémie», nous affirme t-on. Il est à préciser que le film étant de langue allemande, anglaise et française, il est sous-titré en français en Algérie et la version algérienne est censurée exceptionnellement à l’image pendant quelques secondes pour la performance intitulée Art And Revolution, 1969, à l’université de Vienne où de la nudité explicite est montrée. Et cette censure est faite par le distributeur lui-même pour version d’exploitation en salles en Algérie avant l’intervention des autorités locales (ministère algérien de la Culture pour visa). Nous avons ainsi obtenu un visa d’exploitation du film sans aucune mention de censure de public ou de contenu.

In L’expression

Auteur

Suivez-nous sur les réseaux sociaux: