Trait-d'Union

Chaâlal appelle à ouvrir les structures culturelles aux associations

La ministre de la Culture et des Arts, Wafa Chaâlal, a appelé, jeudi depuis Tamanrasset, à ouvrir les structures culturelles aux associations activant dans le domaine, en vue d’assurer leur accompagnement.

S’exprimant lors d’une rencontre avec les représentants d’associations culturelles, au terme de sa visite de travail dans cette wilaya,  la ministre a affirmé que le ministère accompagne et soutient les associations culturelles dynamiques, en mettant à leur disposition les espaces nécessaires pour l’intensification des activités culturelles.

Mme Chaâlal a annoncé, dans ce contexte, l’ouverture d’un important chantier pour la réforme du système  culturel et le changement des mentalités, qui ne manquera pas d’avoir des retombées positives sur la scène culturelle, appelant, à ce titre, les jeunes a suggérer des projets culturels qui veillent à la préservation du patrimoine culturel et sa protection.

Davantage d’aides seront accordées aux associations culturelles dynamiques dans le courant de cette année (2022), a-t-elle assuré, saluant au passage le rôle des associations culturelles locales (Tamanrasset) dans la sauvegarde du patrimoine, dans ses différentes composantes.

La question de sauvegarde du patrimoine contre les risques d’invasion, l’invasion culturelle étant la plus dangereuse, est une question de souveraineté nationale, a souligné la ministre à ce propos.

En réponse aux préoccupations des associations, notamment en ce qui concerne les questions d’obtention de la carte d’artiste, de protection de ce dernier, et des opportunités de formation, la ministre de la Culture et des Arts a fait part d’une réflexion à être engagée sur la révision des procédures en vigueur pour l’octroi de la carte d’artiste.

Une révision qui concernera ses critères et mécanismes, de sorte à les assouplir, notamment dans les zones éloignées, et ce à travers la réactivation du Conseil national des arts et des lettres.

S’agissant de la formation et de la proposition de certains intervenants d’ouverture à Tamanrasset de sections d’établissements de formation dans le domaine de la Culture, la ministre a écarté, pour le moment, l’ouverture de représentations locales d’Instituts de formation spécialisée dans le domaine culturel,  afin, a-t-elle dit, de préserver la qualité de la formation assurée.

Elle a soutenu, cependant, que la formation optimale sera assurée à ceux qui le souhaitent, en assurant de l’accompagnement total des artistes et le rapprochement de l’administration des établissements culturels de l’artiste.

Les représentants d’associations ont salué ces mesures qu’ils estiment à même d’insuffler une dynamique à la scène culturelle dans la région. 

Auparavant, la ministre de la Culture et des Arts a animé une émission radiophonique, avant de rendre visite à deux joueuses d’Imzad (vielle traditionnelle), Fatma Amrioued connue sous le nom de Chenna et Khoulène Alamine.

APS

Auteur

Suivez-nous sur les réseaux sociaux: