Trait-d'Union Magazine

[APPEL AUX RÉDACTEURS] N°4 Littérature & Patrimoine

Après la publication du troisième numéro de Trait-d’Union Magazine sous le titre : « Elles écrivent : une traversée littéraire », nous revenons cette fois avec un nouvel appel aux rédacteurs pour le quatrième numéro : Littérature & Patrimoine : Une Dichotomie Pour Une Culture Immortelle.

Les penseurs et chercheurs ont longtemps cherché à attribuer une définition propre à la notion de ce que nous appelons la “littérature”. Mais, ces derniers ne sont guère parvenus à en trouver une qui soit exhaustive et figée pour englober ce que représente la littérature. Cela est essentiellement dû au fait que celle-ci touche des champs très variés et extrêmement mouvants. Aussi, à la différence des sciences exactes, qui cherchent à tout démontrer et auprès de qui l’homme se réfère pour connaître son monde. Le discours littéraire, quant à lui, parle de l’homme, de ses sentiments, de l’histoire du monde, et de ce qui échappe à toute systématisation. En d’autres termes, le discours littéraire s’intéresse à sa culture. La littérature est ainsi vue par certains, comme étant un art qui use des mots afin d’aboutir à une création. À cette interrogation, une autre question vient se superposer : à quoi sert la littérature ? James Russell Lowell prônait le pouvoir de la littérature à transmettre des savoirs d’une génération à une autre, disant que : « Les livres sont les abeilles transportant le vivifiant pollen d’un esprit à un autre ». De ce fait, la littérature permettrait de franchir des frontières temporelles et géographiques. Elle assurerait alors la perpétuelle transmission du patrimoine culturel de l’humanité. 

Dans ce sens, le présent appel aux rédacteurs vise à interroger l’importance de la littérature et son rôle dans la transmission du patrimoine culturel au sein des sociétés. Il s’agit, donc, d’évoquer des productions/œuvres littéraires et leur rattachement au patrimoine culturel. Mais également, nous voudrions cerner les représentations culturelles au sein des textes littéraires. Par ailleurs, il est à rappeler que dans un sens anthropologique, l’humain suivrait un processus de vie identique et cela partout dans le monde. Chose qui appuiera le croisement culturel et par conséquent, le rapprochement des productions. 

Nous proposons alors certaines pistes de réflexions non exhaustives. Bien-entendu, aucune restriction géographique n’est indiquée :

  • Littérature monde.
  • Croisement (s) culturel (s) et littéraire (s).
  • L’Autre c’est moi.
  • L’entre-deux identitaire et/ou culturel au cœur des productions littéraires.
  • Les écrits postcoloniaux et leur relation sur la notion du vivre-ensemble.
  • L’hybridité culturelle et son influence sur le plan littéraire.

Les articles rédigés en langue française doivent respecter la charte suivante :

  • Remis sur document Word (doc/docx).
  • Police Time New Roman 12.
  • Interligne simple (1.5).
  • Les articles ne doivent pas dépasser une extension maximale de deux pages avec un bref résumé/ extrait au début.

Attention : Le travail qui ne respecte pas la charte de mise en forme et la thématique, ne sera pas soumis à notre comité de lecture.

N.B : Pour ce quatrième numéro, nous souhaitons élargir le champ des perspectives du magazine. Aussi, nous appelons les artistes peintres et photographes à collaborer, et ce, en nous envoyant leurs travaux ayant un lien avec le thème évoqué. Mais également, les critiques cinémas trouveront également leur place dans ce quatrième numéro.

Les propositions et les articles sont à envoyer à l’adresse mail suivante avant le 10/01/2022 :

contribution@traidunionmagazine.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux: